Bruxelles 2006 : réflexions

Forum: Discutions libre
Forum de dialogues libre, espace détente et blague.
Répondre
xav


Messages : 121
Enregistré le : 08 mai 2005 07:18
Localisation : Belgique - Province de Brabant (Court-Saint-Etienne)

Bruxelles 2006 : réflexions

Ecrit le 14 nov. 2006 18:10

Message par xav

Voici un texte à propos du congrès d'évangélisation de Bruxelles. Texte écrit par Pascal de Roubaix le 15 nov. si vous voulez recevoir régulièrement des textes venant de lui c'est simple : pascal.de.roubaix@criterium.be

Bonne lecture
  • Besoin d’Eglise
.

Maintenant que les lampions en sont éteints, que les enthousiasmes et les exaltations du moment se sont apaisés, je voudrais revenir sur cette expérience très particulière qu’ont connue tous ceux qui ont eu la chance ou la bonne idée de participer aux événements que l’Eglise a appelés « Bruxelles Toussaint 2006 ».
Je voudrais relever quelques éléments en dehors des questions de contenu religieux dont ce courrier n’est pas le lieu (même si elles peuvent me passionner parfois davantage que mes dadas plus politiques).
Je voudrais faire quelques constats qui me semblent importants et que devrait faire avec nous, tout observateur objectif.
En premier lieu, les nombres. Je crois que les organisateurs ont été les premiers surpris par l’affluence extraordinaire des participants.
Dès le premier jour la basilique de Koekelberg se retrouvait bondée comme une plate-forme de tram à l’heure de pointe, et devait refuser du monde. Quand on réalise qu’il s’agissait d’assister à une austère soirée de chants et de récitatifs tirés de l’Apocalypse, ce qui n’est pas considéré a priori comme très ludique, on perçoit mieux l’heureuse surprise d’un tel engouement. Et puis, pendant toute la semaine et pour des centaines d’activités organisées partout dans la ville, ce fut le même succès, on «jouait» partout à bureaux fermés.
Il est évident qu’une telle réussite d’affluence ne se justifie pas, ou pas uniquement, par la qualité des activités proposées. Dans le nombre toutes n’étaient franchement pas d’un niveau d’attractivité exceptionnel. Leur succès doit donc bien s’expliquer par une forme de besoin. Un besoin très fort qui était presque palpable sur place. Dans un siècle étouffé par le matérialisme hédoniste, ceci ne doit-il pas pousser les sociologues à la réflexion ?
Deuxième constat : à en croire les observateurs patentés, l’Eglise catholique est tirée à hue et à dia par des tendances antagonistes qui vont des plus coincés des ultra réactionnaires aux progressistes les plus sulfureux.


Sur place, malgré la présence de tous les mouvements imaginables, venus des «quatre coins de l’horizon», je n’ai pas entendu une seule parole de distanciement. Bien au contraire, un vent chaud de convivialité dans la religion semblait envelopper tous les débats et les participants les plus hétéroclites.
Si une chose sautait aux yeux durant toute cette semaine, c’était bien l’incontestable unité des catholiques dans leur impressionnante diversité.
Une véritable leçon pour les méchantes langues, comme pour nos politiciens qui ne sont capables que de provoquer la division dans notre mouchoir de poche Belgique.
Enfin, l’aspect le plus frappant, à mes yeux que je crois parfois blasés, fut le niveau tout à fait exceptionnel de la hauteur des débats importants.
Et quand, le dernier samedi, la conclusion du colloque fut demandée aux autorités ecclésiastiques présentes, et que nous avons pu entendre les cardinaux venus de Vienne, Lisbonne, Bruxelles, ou Budapest et l’archevêque de Paris, s’exprimer sous les questions sans concession de la rédactrice en chef du Soir, nous avons connu des échanges d’une telle qualité, d’une telle élévation, dans toute la simplicité et la justesse de l’intelligence vraie, que l’assistance en fut transportée, et votre serviteur littéralement aux anges.
Sans vouloir les affubler de toutes les qualités - ces saints hommes ont sûrement quelques défauts moins perceptibles en de telles circonstances - je n’ai pas pu m’empêcher de me faire cette réflexion : comment se fait-il que nos systèmes «démocratiques» mènent au pouvoir des personnages de si piètre qualité, de si faible charpente intellectuelle et morale, alors que notre Eglise, pourtant construite sur des mécanismes qui ne se veulent pas démocratiques, a l’art de se doter de dirigeants d’un niveau incomparable ?
Peut-être devrions nous davantage réfléchir aux critères et aux épreuves qui mènent au pouvoir politique et les comparer avec le service exigé des clercs qui accèdent aux responsabilités dans l’Eglise.
Mais peut-être le secret gît-il dans la portée de ce mot « service » que je viens d’utiliser. Qui sait ?
Quoi qu’il en soit, si certains détracteurs pathologiques essayent régulièrement de nous convaincre que l’Eglise ferait bien de prendre de la graine des beaux principes de ce qu’ils appellent la modernité, une chose me semble avoir été parfaitement démontrée par cette semaine de feu et de jeunesse dans l’Eglise à Bruxelles, c’est que notre pauvre démocratie en quenouille a un immense besoin de l’Eglise et du sens qu’elle apporte à la vie de la cité. Je pense même qu’il n’est pas indispensable d’être croyant pour faire ce constat.
O ma joie Christ est ressuscité

Que le Christ habite en vos coeurs par la foi, restez enraciné dans l'amour, établis dans l'amour. (Eph 3, 17)

Dieu est amour 1 Jn 4, 16

abdallah

Avatar du membre

Messages : 11
Enregistré le : 23 oct. 2007 11:30

Ecrit le 23 oct. 2007 11:45

Message par abdallah

je voie que tu t'interesse aux religions
je t'invite a consulter ces site de religion islamique pour avoir des information sur l'islam
mon interer c donner le vrai visage de l'islam pas de faire convertir les gens mais de redonner le vrai visage de l'islam comme tu aime voir ta religion vu par d'autre sur sa vraie image

Marie713

Avatar du membre

Messages : 4
Enregistré le : 07 nov. 2007 11:06

Ecrit le 07 nov. 2007 11:17

Message par Marie713

:D Tout à fait d'accord et c'est vrai que ce fut une semaine particulièrement bonne, sereine et profitable à tous.

Merci pour ce forum...
J'en profite pour vous inviter à nous rejoindre de temps en temps sur http://reveil-chretien.xooit.org - une nouvelle maisonnée chrétienne du Seigneur animée par un groupe de catholiques... qui après avoir ouvert son site vient d'ouvrir un forum sur internet !

Bien fraternellement
Marie (flag)

Répondre

Qui est en ligne

Utilisateurs parcourant ce forum : Aucun utilisateur enregistré et 6 invités